≡ Menu

Osez la Maison Passive

Savez-vous qu’est ce qu’une maison passive ?

Telechargez le guide Osez la maison passive


Une maison passive est un bâtiment énergétiquement très performant. Ce standard d’origine Allemand est aujourd’hui adopté partout dans le monde et reconnu comme le plus exigeant d’un point de vue énergétique, et c’est avant tout :

  • Un vrai premier pas vers la sobriété et la performance énergétique
  • Un bâtiment réalisé sur des exigences qualitatives très élevées
  • Un habitat confortable en hiver comme en été
  • Un atout en face aux hausses de prix de l’énergie
  • Une garantie durable face aux actuels changements climatiques

Nous avons écrit Le guide Osez la Maison Passive pour vous aider à comprendre mieux ce standard. Commencez dès maintenant, laissez ci-dessous vos prénom et mail pour le télécharger gratuitement.

 

 

Vorarlberg

Land du Vorarlberg

 

Si vous avez suivi l’évolution du bâtiment passif ces dernières années, vous avez du déjà entendre parler du land du Vorarlberg. Cette région autrichienne, pionnière du développement durable, est un des fiefs de la construction passive dans le monde. Analysons ensemble dans cet article comment cette région a réussi la transition vers une économie coopérative plus respectueuse de l’environnement.

Solidarité et intelligence collective

Une tradition de collaboration et une entente mutuelle sont des modes de fonctionnement ancrés dans l’histoire du Vorarlberg. Ce land a en effet une identité régionale très forte et cela, combiné à la mise en valeur du « local », est une de clés de l’avance qu’a pris cette région en termes d’organisation et de stratégie vers le futur.

Cette structure d’organisation du Vorarlberg motive ses habitants vers une démocratie participative avec une vraie vision à long terme. C’est justement ce type de gestion qui a permis de mettre en route les différentes stratégies en termes de développement durable, l’intérêt communautaire primant sur les intérêts personnels.

D’un point de vu économique, ce land connaît une croissance continue depuis les années 80s : une économie relativement stable, l’absence de dettes depuis plus de 20 ans, un esprit d’entreprise assez fort qui a fait du Vorarlberg la région autrichienne la plus active en termes d’exportation, sans négliger la croissance de son économie locale.

Une autre caractéristique de cette région est son mode de fonctionnement pragmatique : la classe politique au pouvoir (centre-droite) se force de limiter la bureaucratie et d’être proche des citoyens. Les différentes campagnes pour promouvoir ses actions mettent en avant les hommes politiques comme de véritables hommes d’action sur le terrain et non simplement des administrateurs.

 Une véritable stratégie à long terme

« Le développement durable est un mode de développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. » (Rapport Brundtland, Notre avenir à tous 1987).

De plus en plus sensible au développement durable, le Vorarlberg a créé depuis les années 80s plusieurs institutions qui sont en charge de suivre l’évolution des actions mises en place et qui donnent les stratégies à suivre pour le futur. La dénommée « büro für zukunftsfragen » que l’on peut traduire comme bureau des questions du futur ou bureau des questions sur l’avenir, a pour mission de coordonner les différents acteurs du développement durable du land : bâtiment, énergie, transport, sécurité, santé, famille, responsabilité sociale, etc sont entre autres les thèmes que traite ce bureau. Elle a également une fonction d’éveilleur des consciences pour favoriser la recherche de solutions innovantes en soutenant les personnes prêtes à s’engager dans des initiatives qui trouveront des solutions aux défis sociaux et écologiques actuels.

Institutions Vorarlberg coordonnées par le bureau du futur

Institutions du Vorarlberg coordonnées par le bureau des questions du futur

Une deuxième institution importante sur le plan du développement durable au Vorarlberg est l’institut de l’énergie. Le land a pris très au sérieux les questions de l’énergie faisant de l’avenir de l’énergie du Vorarlberg un sujet central de sa politique. Son parlement a fixé un objectif stratégique d’indépendance énergétique en 2050, le but étant l’arrêt d’importations de toute source énergétique dans tous les domaines de la consommation des ménages à l’industrie.

Le land veut atteindre ces objectifs ambitieux grâce à des stratégies d’économie d’énergie, d’augmentation de l’efficacité énergétique, et de la poursuite du développement d’énergies renouvelables. (Sobriété, Efficacité, Renouvelables, trois mots qui doivent être familiés à certains d’entre vous car ils reflètent une démarche existante déjà en France).

independence-energetique-vorarlberg

Drapeau du programme vers l’indépendance énergétique du Vorarlberg

 L’institut de l’énergie du Vorarlberg à plusieurs fonctions mais une des principales est d’accompagner techniquement les projets publics et privés. Cet accompagnement est continu et d’une qualité technique très élevée. Le standard passif est employé dans la plupart des projets : des exemples comme l’Ecole spécialisée du Pays de Mäder ou le Musée Vorarlberg à Bregenz montrent le niveau technique et organisationnel déjà mis en place pour arriver à réaliser des bâtiments exemplaires.

 L’amélioration énergétique du parc de logements anciens fait partie des actions phares  dans la démarche du Vorarlberg. Ainsi, la consommation moyenne d’énergie de chauffage est passée de 78,7 kWh/m² en 2006 à 69,65 kWh/m² en 2011, soit 11% de réduction. Pour la même période, la part de la consommation de biomasse est passée de 3 à 8% et les émissions de CO² ont été réduites de 10%.

Le programme e5 – les communes éco-énergétiques

Le programme e5 est piloté par l’institut de l’énergie, son objectif est d’aider les communes à mettre en place des mesures en faveur de l’efficacité énergétique, de l’utilisation d’énergies renouvelables et du changement climatique. Un programme est mis en place pour piloter les différentes actions : un groupe de personnes dit « équipe énergie » est chargé de la mise en œuvre et de l’actualisation des différentes actions.

Le programme e5 n’est pas un simple accompagnement technique, l’évaluation des résultats permet aux communes de communiquer efficacement pour mettre en valeur leurs actions ; le savoir-faire est partagé entre les communes participantes, permettant ainsi de relancer les actions qui ont déjà prouvé leur efficacité ailleurs.

Mis en place au Vorarlberg depuis 1998, le programme e5 regroupe aujourd’hui 29 communes, ainsi plus de 50% des habitants du Vorarlberg habitent dans une commune e5.  Les communes de Mäder et Langenegg ont atteint le niveau 5 étoiles du programme et comptent parmi les plus remarquables en terme d’efficacité énergétique en Europe.

Le programme e5 est la déclinaison autrichienne du label European Energy Award.

 

0 comments

Avec l’objectif de fournir un outil de formation et de sensibilisation à l’étanchéité à l’air des bâtiments, les Régions et directions de l’ADEME Alsace, Bourgogne, Franche-Comté et Pays de Loire ont réalisé un film sur les notions de l’étanchéité à l’air applicables aux bâtiments peu énergivores. Ce film, représenté par les cinq vidéos ci-dessous, illustre toutes les phases d’un projet : de la préparation en passant par la mise en œuvre et jusqu’à au test d’infiltrométrie.

Partie 1 : introduction et généralités


Etanchéité à l’air des bâtiments – 1… par energivie

Partie 2 : les étapes clés : de la commande à la préparation du chantier


Etanchéité à l’air des bâtiments – 2 : les… par energivie

Partie 3 : toutes les étapes de la mise en œuvre


Etanchéité à l’air des bâtiments – 3 : toutes… par energivie

Partie 4 : le test d’infiltrométrie


Etanchéité à l’air des bâtiments – 4 : le test… par energivie

Partie 5 : résumé et conclusion


Etanchéité à l’air des bâtiments – 5 : résumé et… par energivie

Ce film est accompagné d’un guide sur l’étanchéité à l’air des bâtiments, destiné aux professionnels, mais très accessible pour toute personne qui souhaite comprendre le sujet. Vous y trouverez des photos et schémas explicatifs et très bons conseils.

Les recommandations du guide vous serviront si vous avez un projet de maison passive. N’oubliez pas qu’obtenir une très bonne étanchéité à l’air dans votre bâtiment est un des points clés pour atteindre le standard passif, plus exigent que les normes BBC actuelles.

Ci-après, vous pouvez télécharger le Guide de l’étanchéité à l’air des bâtiments (10Mo), ce document provient du site Internet énergivie http://www.energivie.fr :

Guide de l'étanchéité à l'air des bâtiments - ADEME

 

 

0 comments
Isolants thermiques

Isolants thermiques

Quel isolant choisir pour ma maison passive?

Le choix du type d’isolant est souvent complexe. Dans une maison passive, on peut utiliser tous les types et gammes d’isolants, le vrai choix dépend du mode constructif, des contraintes techniques, des aspects économiques et des critères écologiques de votre projet. On trouve sur le marché 3 principaux groupes d’isolants que l’on distingue selon leur origine :

  • Les isolants d’origine naturelle : Ils sont aussi appelés isolants bio-sources, ils sont obtenus à partir de sources naturelles comme le bois, le chanvre ou encore la laine de mouton.
  • Les isolants d’origine minérale : Ils sont obtenus lors d’un procédé industriel, par fusion à très haute température de matières minérales telles que les roches calcaires, basaltiques, sables, etc.
  • Les isolants d’origine synthétique : Ceux sont des isolants thermiques très performants obtenus grâce à des procédés chimiques cependant très énergivores.

 Quels sont les isolants que l’on trouve sur le marché français?

La liste est longue mais on peut la regrouper de la manière suivante :

Isolants d’origine végétale :

  • La fibre de bois
  • La laine de chanvre
  • La laine de coton
  • L’ouate de cellulose
  • Le liège
  • La paille
Isolants d’origine animale :
  • La laine de mouton
  • Les plumes

Isolants d’origine minérale :

  • La laine de verre
  • La laine de roche
  • Le sable et verre recyclé
  • la perlite expansée

Isolants d’origine synthétique :

  • Le polystyrène expansé (PSE)
  • Le polystyrène extrudé (XPS)
  • Le polyuréthane

Quel isolant pour mon système constructif ?

Une maison passive peut être réalisée en ossature bois, béton, brique ou autre matériau : A chaque système constructif sa solution. On utilisera par exemple un isolant sous forme de laine pour une maison en ossature bois alors que l’on utilisera plutôt des panneaux synthétiques pour l’isolation extérieure d’une maison en brique ou béton.

Certains systèmes constructifs ont déjà un coefficient d’isolation thermique intéressant, comme le béton cellulaire, la brique monomur, les blocs en pierre ponce ou encore les blocs en polystyrène expansé.

Y-a-t-il des critères à vérifier lors du choix de l’isolant ?

Les caractéristiques mécaniques et thermiques de votre isolant peuvent être facilement vérifiables dans le certificat ACERMI de l’isolant. Ce document atteste que le produit que vous allez utiliser possède bien les caractéristiques annoncées dans les fiches techniques du produit ou dans la documentation commerciale.

Outre les critères thermiques, la compatibilité entre l’isolant et le système constructif doit être vérifiée selon les critères suivants :

  • L’adaptabilité de mise en œuvre de l’isolant :

Conditionnement et mode d’application: Panneaux rigides, semi-rigides ou mise en œuvre par soufflage ou projection

Système de fixation : mécanique, par collage, type de supportage

Jointure et calepinages possibles

  • La vérification de l’absence de point de rosée dans la paroi :

Dans une construction traditionnelle, ce point est souvent négligé. Dans un projet de maison passive, il est indispensable. Le calcul du point de rosée permet de connaître la température à laquelle l’air se condense, pour permettre ainsi d’éviter son apparition. Un point de rosée au milieu de nos parois peut, à long terme, devenir un important sinistre à traiter. Faites y attention et demandez à votre thermicien ou architecte une vérification en fonction des choix d’isolants.

 

 

1 comment
8ème journées Internationales Maison Passive

 

C’est parti ! La liste des maisons à visiter dans le cadre des journées portes ouvertes Maison Passive est disponible sur le site de l’association « La Maison Passive France ».  Cette journée est la 8ème édition des Journées Internationales Maison Passive, elle se déroulera les 11, 12 et 13 novembre prochains.

Cette année, 27 maisons neuves sont à visiter partout en France, mais aussi 2 chantiers de maisons en rénovation passive, des gîtes passifs dans le Jura, un bâtiment agricole réhabilité en maison passive dans l’Aveyron, un atelier et des bureaux en Seine Maritime, et un bâtiment collectif  et tertiaire passif en Savoie. De quoi trouver votre bonheur près de chez vous !

0 comments

Bien isoler pour réduire au maximum le besoin en chauffage est un des points clés de la conception d’une maison passive. Conséquence : Il est courant, pour ce type d’habitat, d’avoir des épaisseurs d’isolation (complexe + isolant) entre 30 à 40 cm pour l’enveloppe du bâtiment (murs, toit et planchers). Grâce au calcul PHPP, ces épaisseurs sont dimensionnées pour garantir les performances thermiques de la maison ainsi que le confort thermique des habitants.

  • Les paramètres du confort thermique:

La sensation de bien-être dans une habitation dépend fortement du confort thermique. Ainsi la zone de confort de l’occupant est déterminée en grande partie par l’équilibre des quatre paramètres environnementaux suivants : la température de l’air, les mouvements d’air, l’hygrométrie, et la température des surfaces.

Chaque facteur, individuellement, a également ses propres tolérances à respecter. Voici deux exemples :

  • La différence de température ressentie d’une pièce à l’autre ne doit pas dépasser 0,8°C
  • La différence de température ressentie entre les pieds et la tête d’une personne assise ne doit pas être supérieure à 2°C.

On trouve souvent dans les maisons anciennes ou maisons mal isolées des écarts importants entre ces 4 facteurs, et par conséquent des sources d’inconfort.

  • L’effet parois froides:

En comparaison avec une maison conventionnelle, une maison passive, grâce à son isolation renforcée, réduit fortement l’effet « parois froides ». En effet, dans les maisons traditionnelles, il est fréquent d’avoir une différence supérieure à 3°C entre la température d’une paroi et celle de l’air ambiant. A l’inverse, dans une maison passive, cet écart est nettement plus faible car il ne doit pas dépasser 1°C. Plus globalement, l’écart par rapport aux fenêtres ne doit pas dépasser 3,5 °C, même dans le cas de températures extérieures négatives. Une température quasi constante a également pour avantage de réduire significativement le risque de condensation.

Effet Parois Froides

Effet Parois Froides

 

0 comments
Salon PassiveHouse 2011

Salon PassiveHouse 2011

En attendant Passibat 2011 à la fin de l’année, nous nous sommes rendus le 10 Septembre dernier à Bruxelles pour assister au 10ème Salon PassiveHouse 2011, organisé par les plateformes belges pmp et php. Ce salon présente chaque année les principaux acteurs de la construction passive en Belgique.

A travers notre parcours, nous avons eu 3 agréables surprises que nous souhaitons vous faire partager :

  • A la recherche de la porte-fenêtre coulissante « réellement » étanche à l’air: 

En matière de portes coulissantes dédiées aux bâtiments passifs, les fabricants innovent constamment, si bien que la performance thermique de ces produits est désormais nettement mieux maitrisée. Toutefois,  le sujet de l’étanchéité à l’air de la porte coulissante n’est pas encore assuré à 100%.

Les efforts des fabricants sont visibles et nous avons trouvé quelques bons exemples au salon :

Porte levante coulissante pour maison passive

Passivhausfenster:

Fabricant allemand de fenêtres passives mixtes Alu-bois qui présente une gamme de portes coulissantes adaptées à la maison passive. Le coefficient de transmission thermique global Uw de la porte peut atteindre une valeur de 0,7 W/m²K pour des portes coulissantes en triple vitrage, et l’étanchéité à l’air de la porte est traitée par un système d’écrasement des joints.

REHAU:

Cette entreprise de l’industrie de polymères,  présente une gamme dédiée à des portes coulissantes en profil PVC avec un coefficient Uw de 0,73 W/m²K peut être atteint avec du triple vitrage.

QUINLINE:

Vendu uniquement en Belgique et au Luxembourg, cette porte en PVC peut atteindre un coefficient Uw de 0,73 W/m²K en triple vitrage.

Selon les fabricants, l’étanchéité des portes est testée et garantie, mais n’oublions pas que dans une maison passive, l’étanchéité à l’air doit être testée sur place à chaque projet par le Blower door test, et que la bonne installation de la porte est aussi importante que ses performances.

 

  • Architecture ou énergie?  Pourquoi pas Architecture et énergie

Bureau d'etudes thermique

Brouae est à la fois un cabinet d’architectes et un bureau d’études. Créée avec l’objectif d’intégrer dès la conception les critères de performance énergétique et de développement durable, l’entreprise propose à ses clients une gamme de services personnalisés quelque soit la taille ou la nature du projet, et met à disposition des spécialistes en architecture&energie.

Brouae est un bon exemple de compétences qui sont de plus en plus nécessaires.

 

  • Ritkutherm, le ballon de stockage d’eau chaude sur-isolé :

Ballon RikuthermRikutherm est un produit allemand, créé pour s’intégrer à un système de panneaux solaires. Son avantage réside dans sa sur-isolation en polyuréthane qui permet de garder la chaleur 2 à 3 fois plus long temps qu’un ballon de stockage standard. Conçu pour être placé dans une cave ou enterré, l’installation de ce produit est très intéressante pour les régions au nord où les heures ensoleillement sont plus courtes.

0 comments