≡ Menu

Osez la Maison Passive

Savez-vous qu’est ce qu’une maison passive ?

Telechargez le guide Osez la maison passive


Une maison passive est un bâtiment énergétiquement très performant. Ce standard d’origine Allemand est aujourd’hui adopté partout dans le monde et reconnu comme le plus exigeant d’un point de vue énergétique, et c’est avant tout :

  • Un vrai premier pas vers la sobriété et la performance énergétique
  • Un bâtiment réalisé sur des exigences qualitatives très élevées
  • Un habitat confortable en hiver comme en été
  • Un atout en face aux hausses de prix de l’énergie
  • Une garantie durable face aux actuels changements climatiques

Nous avons écrit Le guide Osez la Maison Passive pour vous aider à comprendre mieux ce standard. Commencez dès maintenant, laissez ci-dessous vos prénom et mail pour le télécharger gratuitement.

 

Est-il un bâtiment passif? Que pense vous? Réponse à la fin de l'article

Est-il un bâtiment passif? Que pensez-vous?
La réponse à la fin de l’article – Credits Photos Agence Architype UK

Il existe beaucoup de fausses idées sur les constructions passives si bien qu’il est difficile de comprendre ce qu’est une maison passive et qu’il n’est pas simple de prédire quel en sera le niveau de confort. Je vous propose donc de lister ces fausses idées pour bien comprendre le véritable fonctionnement d’un bâtiment passif.

« Mais moi, je veux ouvrir les fenêtres pour ventiler! »
« On va rester enfermés ! »

Rien n’empêche d’ouvrir les fenêtres dans une maison passive. En été, le moyen le plus efficace pour éliminer toute accumulation de chaleur pendant la journée est d’ouvrir les fenêtres la nuit. En hiver, il n’y a aucune raison de ne pas pouvoir ouvrir de fenêtre, mais la plupart des gens en ressentent moins le besoin que dans une maison standard car le système de ventilation double-flux assure une bonne qualité de l’air intérieur. Les gens qui dorment avec la fenêtre entre ouverte en été et/ou en hiver peuvent continuer à le faire dans leur maison passive : Durant la période hivernale par exemple, cela réduira légèrement la température et augmentera un peu la consommation électrique mais la maison passive continuera à fonctionner.

« En été une maison passive surchauffe »

Le phénomène de surchauffe en été doit être traité dès la conception avec l’aide du logiciel PHPP. Le confort d’été est souvent plus compliqué à traiter dans des immeubles de bureaux, mais pour une maison individuelle, cela ne devrait pas poser de problème. Il est essentiel de pouvoir ouvrir les fenêtres la nuit durant les périodes chaudes. Dans la journée, les fenêtres exposées sud et sud-ouest doivent être suffisamment ombragées par une protection solaire externe et non interne. Le standard Passivhaus exige que la température intérieure ne dépasse pas 25 ° C pendant plus de 10% de jours par an, mais il est recommandé de cibler plutôt 5%. Il faut savoir que le confort ainsi obtenu est exponentiel par rapport à l’effort réalisé au moment de la conception.

Pascal de Mon Habitat Vert me rappelle que l’installation d’une VMC double-flux couplé avec une pompe à chaleur air-eau (PAC) sont des solutions qu’on peut utiliser pour réduire la température de l’air entrant et donc améliorer le confort d’été dans une maison passive.

 » Je ne pourrai pas installer un foyer dans ma maison passive »

Il est possible d’installer un poêle à bois dans une maison passive mais il devra avoir une très faible puissance, moins de 3 kW, la température intérieure restant quasi stable durant les périodes de froid.

Si vous souhaitez en installer un, il faudra prévoir une amenée d’air indépendante correctement étudiée pour respecter l’étanchéité à l’air du bâtiment et minimiser les ponts thermiques.

Dans le cas de projets collectifs, l’installation d’une chaufferie avec des chaudières à bois (en granulats ou pellets) est possible. Les besoins en chaleur devront alors être centralisés, et vu la faible demande, cette chaufferie sera d’une faible puissance, donc plus économique que des sources individuelles.

« L’architecture d’une maison passive est carrée et monotone »

La conception d’une maison passive encourage la création d’une enveloppe thermique relativement compacte, mais cela n’empêche  pas de concevoir une maison avec un traitement architectural spécifique, en respectant les valeurs U des parois et autres éléments. Il est d’ailleurs souvent nécessaire d’adapter la maison aux normes locales d’urbanisme, ainsi qu’au budget du projet : votre concepteur/architecte devra donc vous aider à trouver le bon compromis.

Le label Passivhaus n’a pas été conçu pour fixer un style architectural unique, même s’il peut parfois être perçu comme tel. Les premiers bâtiments passifs ont été construits en Allemagne, Autriche, Suisse et autres pays de l’Europe centrale, ils nous servent d’exemple et il faut toujours se rappeler que leur inspiration est liée à l’héritage architectural existant pratiqué de ces pays.

« Une maison passive n’est pas une maison écologique »

Il n’y a aucune raison qu’une maison passive ne puisse être construite avec des matériaux naturels dits écologiques ou à faible empreinte carbone (matériaux qui ne nécessitent pas de grandes quantités d’énergie pour être fabriqués et livrés au site ou qui peuvent être réutilisés ou recyclés autrement). Le Passivhaus Institute à délibérément fixé les exigences d’une maison passive suivant le critère de consommation d’énergie et non par rapport à l’énergie grise ou autres impacts environnements des matériaux choisis. D’autres labels ou normes comme le Leed, le HQE(R) ou le BREEM, traitent ce sujet.

 « Une ventilation double flux, c’est trop compliqué! bruyant et consommateur en énergie »

Les systèmes de ventilation double flux existants sont à ce jour simples d’installation et assez avancés pour corriger les problèmes de bruit et de consommation d’énergie. Il est toujours recommandé pour votre maison passive d’employer une unité de VMC double flux certifiée Passivhaus, cela vous donnera l’assurance de résultats en terme de confort.

En effet, la VMC double flux récupère l’air extérieur et l’introduit à un faible débit dans les pièces sèches de la maison pour être extrait dans les pièces dites humides (cuisine et salles de bains). Ce mouvement d’air se réalise à une vitesse très lente ne générant ainsi aucun inconfort.

Dans certains cas, il est nécessaire d’installer des pièges à son qui sont des atténuateurs acoustiques placés aux endroits spécifiques pour éliminer le bruit résiduel du système.

« L’air est trop sec dans une maison passive »

On rencontre souvent ce problème d’air sec dans les bâtiments existants avec un système de chauffage au sol. Il faut savoir que l’air en hiver contient beaucoup moins de vapeur d’eau (humidité) que l’air à température ambiante, même lors d’une journée pluvieuse. Cela signifie que l’air froid qui rentre dans le bâtiment par une VMC ou par les micro fuites vous donnera un sensation d’air très sec.

Dans une maison passive, on peut facilement l’éliminer en choisissant dès la conception une VMC double flux adéquate, installée et mise en service correctement par exemple une VMC double-flux dite adiabatique récupère l’humidité de l’air sortant, règlent très bien le problème de l’air sec intérieur et les futurs développements des systemes de ventilation annoncent encore des améliorations à venir.

Réponse: Oui, c’est une école primaire certifiée passive située à Wolverhampton en Angleterre, les écoles primaires et crèches sont un domaine où les bâtiments passifs sont préférés de plus en plus pour sa grand qualité de confort et de bien être.

Crédits de la photo Agence Architype

7 comments

 

10e Journées Portes Ouvertes Maison Passive 2013

10e Journées Portes Ouvertes Maison Passive 2013

10 ans déjà! , la 10ème édition des journées portes ouvertes de la Maison Passive aura lieu du 8 au 10 novembre, plus de 80 bâtiments sont à visiter partout en France,  des maisons, des écoles, des bureaux, …

La liste est disponible sur le site de l’association « La Maison Passive France ». Allez visiter un bâtiment passif, vous serez convaincus!

A l’étranger, vous trouverez la carte de 462 bâtiments à visiter dans le monde sur le site de l’iPHA.

 

1 comment

 

Excellente présentation toute en humour, bravo la Plate-forme maison passive Belgique!

 

Ce le type de communication dont a besoin le passif en France!

Vous voulez savoir plus sur les maisons passives?

Téléchargez GRATUITEMENT le guide « OSEZ  la maison passive! » ci-dessous:

 

 

3 comments

Toujours dans l’objectif de faire connaître beaucoup plus le standard passif, nous publions « Osez la maison passive! –  le guide pour comprendre les principes du standard Passivhaus ». Si vous êtes intéressé par les bâtiments passifs, ce document vous permettra de comprendre le standard passif !

Osez la maison passive

Il est disponible GRATUITEMENT. Laissez-moi votre prénom et votre email dans le formulaire juste en dessous, et vous y accéderez immédiatement. Bonne lecture !

 

3 comments

Le Vorarlberg  est aujourd’hui en Europe la région avec la densité la plus importante de bâtiments passifs de haute qualité. Ce land a depuis plusieurs années une réputation de véritable pionnier en matière de construction écologique. Pour arriver à cela, le Vorarlberg a mis en place plusieurs institutions pour diriger cette transition. Cet article parle de ces principaux acteurs ainsi que des outils mis en place pour développer un secteur de construction plus durable dans ce land.

La mise en valeur du bois

Cercle de qualité Holzbau-Kunst

Une haute qualité architecturale et une exécution très soignée font partie de la tradition de la filière bois dans le Vorarlberg, la construction bois étant de plus en plus présente dans le land. 20% des constructions neuves sont en bois et la création en 1997 du cercle de qualité Holzbau-Kunst a permis au land de mettre en valeur cette filière tout en s’assurant que les compétences techniques nécessaires soient acquises par les artisans du land.

Le cercle promeut la coopération de tous les acteurs locaux du bois : Charpentiers, propriétaires forestiers, distributeurs, architectes spécialisés dans la construction bois et planificateurs font partie du cercle qui tient à assurer le succès du bois dans le land.

Le nombre d’employés dans la filière bois a augmenté de 40% sur les dix dernières années. Cependant, l’action du cercle ne se limite pas à la simple coordination. En réalité, sa démarche est plus focalisée sur la formation de futures spécialités de la construction bois. Chaque année, des élèves sont accueillis pour acquérir de hautes compétences techniques dans les métiers du bois. La formation dispensée par le cercle est orientée vers le développement personnel des élèves et se concentre sur la volonté du travail en équipe. Ainsi, le cercle promeut l’amélioration continue dans la filière mais aussi une formation des personnes du métier à la hauteur des exigences de la filière.

La préfabrication des bâtiments en bois est présente dans le Vorarlberg depuis les années 80. Cette méthode est aujourd’hui quasiment adaptée à tout type de bâtiment et ses avantages en terme qualitatif, conditions de travail, durée de travaux, entre autres, sont mis en valeur auprès des maîtres d’ouvrages.

Il faut également souligner que depuis les années 90, l’emploi d’essences locales comme le sapin blanc est déjà un usage commun dans le land.

L‘EcoPass du bâtiment

Ecopass Bâtiment - Vorarlberg

Ecopass Bâtiment – Vorarlberg

L‘EcoPass est un outil simple et efficace mis en place au Vorarlberg pour encourager les particuliers à réaliser des travaux en tenant compte des enjeux du développent durable. Il s’agit d’une grille d’évaluation comportant 5 thèmes et 49 cibles, chaque cible comportant un nombre maximal d’écopoints ainsi que des impondérables. Un total de 327 écopoints est théoriquement atteignable. Le nombre total de points mesure la qualité « écologique » du bâtiment : atteindre par exemple le niveau passif d’un bâtiment permet d’obtenir 100 écopoints.

Des subventions sont attribuées en fonction du nombre de points obtenus et d’une surface pondérée, ce qui encourage la densification. L’attribution de ces subventions dépend également du respect de certaines mesures obligatoires, le cas échéant pouvant conduire à une perte totale de la subvention.

 

L’Institut d’architecture du Vorarlberg – VAI

Créé à l’initiative de l’association des architectes du Vorarlberg en février 1997 avec l’objectif de donner au land une institution capable de renforcer les efforts en termes de développement durable dans le secteur du bâtiment,  l’institut d’architecture du Vorarlberg est aujourd’hui une institution qui a pour objectif de valoriser la qualité architecturale des bâtiments du land. La mise en valeur des ces bâtiments hautement performants en terme énergétique et souvent à l’architecture contemporaine très soignée, font partie des missions de l’institut.

L’institut joue un véritable rôle dans la mise en avant des bâtiments exemplaires : des expositions, des prix d’architecture, l’édition de livres, et la diffusion à l’international font partie entre autres des outils de communication mis en place par l’institut pour faire connaître l’architecture exemplaire du Vorarlberg.

L’adaptation de l’architecture vis-à-vis du contexte social et de la responsabilité environnementale dans le land fait partie des réflexions toujours d’actualité dans l’institut. Pour cela, et de manière pragmatique, les efforts de l’institut sont concentrés à prendre les aspects les plus pertinents de la conception écologique et de les travailler pour les adapter aux modes de vie du land.

 

 L’IG Passivhaus Autriche

IG Passivhaus Autriche

IG Passivhaus Autriche

L’institut de la maison passive en Autriche est divisé en 7 associations régionales. L’IG Passivhaus Vorarlberg est l’une d’entre elles. Cette institution a su imposer professionnellement un statut d’expert auprès des élus, des administrations, des meéias, des institutions de recherche, etc. Reconnue par le secteur du bâtiment en Autriche, l’IG Passivhaus joue un rôle très important pour le développement des bâtiments passifs de très haute qualité.

Financé uniquement pas les cotisations de ses membres, les résultats des efforts du IG Passivhaus sont visibles. En 2012, environ 25% des nouveaux bâtiments autrichiens sont passifs. La démarche de cette institution n’est pas limitée à la thermique du bâtiment : cinq critères font partie des axes de vision de l’IG Passivhaus :

  • La protection du climat et de l’environnement
  • Le développement durable dans la construction
  • La promotion de la recherche et de l’innovation
  • Le confort et la meilleure qualité de vie dans les bâtiments
  • La sécurité socio-économique vis-à-vis de la dépendance aux énergies fossiles

L’IG Passivhaus joue un rôle de premier point de contact pour obtenir des informations sur les bâtiments passifs. Il est composé d’un réseau de communication très efficace entre les différents acteurs qui permet de coordonner les actions, de partager les ressources et surtout de faire un réel retour des expériences, valorisant ainsi rapidement des initiatives variées.

 

Pour savoir plus :

Aux intéressés de la construction passive, je vous recommande le livre de Dominique Gauzin-Muller, l’Architecture écologique du Vorarlberg, un vrai guide sur le Vorarlberg et ses démarches.

Sites webs des institutions citées dans l’article:

 

2 comments
Journées portes ouvertes Maison Passive

Journées portes ouvertes Maison Passive

C’est de retour! Cette année, la 9eme journée portes ouvertes de la Maison Passive aura lieu du 9 au 11 novembre, 36 maisons sont à visiter partout en France,  des bâtiments tertiaires et des gîtes passifs.

La liste est disponible sur le site l’association « La Maison Passive France », allez visiter un bâtiment passif, vous serez convaincu!

A l’international vous trouverez la carte de 542 maisons à visiter dans le monde dans le site de l’iPHA.

 

0 comments