≡ Menu
Osez la Maison Passive

La maison Kamakura – Les plus belles maisons passives autour du monde

Située dans un quartier résidentiel calme, à environ 80 km au sud-ouest de Tokyo, la maison Kamakura incarne l’exemple de l’architecture nippone moderne en tant que première maison passive certifiée au Japon. Cette maison de 78 m² est conçue pour résister aux tremblements de terre et aux termites.

La maison passive Kamakura a un style minimaliste , compact dans la forme, avec un escalier extérieur excentrique menant à une terrasse sur le toit jardin.

Style minimaliste forme et volumes compactes pour cette maison japonaise, la première maison passive du Japon.

L’évolution vers le standard passivhaus

Il n’existe actuellement aucune exigence minimale d’efficacité énergétique pour les bâtiments résidentiels neufs au Japon où un million de nouvelles maisons sont construites chaque année. Une maison avec fenêtres à simple vitrage et sans isolation y demeure acceptable. La maison passive signée Key Architects est loin des habitats traditionnels japonais qui s’appuient sur de minces structures de mur avec des fenêtres à simple vitrage.

La façade la maison est recouverte du bardage en cèdre, matériau de tradition historique au Japon, les fenêtres triples vitrages inexistants à l’époque de la construction au Japon ont été importés d’Allemagne.

La façade la maison est recouverte du bardage en cèdre, matériau de tradition historique au Japon, les fenêtres triples vitrages non disponibles au Japon à l’époque de la construction ont été importées d’Allemagne.

Le passivhaus Kamakura dispose de fenêtres à triple vitrage, des murs épais pour une isolation optimale et un minimum de joints extérieurs. Le cœur de son système es bien sûr une unité VMC double-flux fournissant un approvisionnement constant en air frais et filtré. Le côté intérieur de la paroi est recouvert de membrane pare-vapeur étanche à l’air. Ceci permet d’obtenir une faible perméabilité à la vapeur en hiver et l’inverse pendant les saisons chaudes parfois très humides dans la région de Tokyo.

Un couloir mène à la salle de bain, à la chambre principale et à la chambre des enfants qui est divisée afin de répondre à plus d’intimité. Un escalier donne accès à l’espace salle à manger, ouvert au niveau du premier étage. Ceci pour faciliter l’accès à l’espace avec le plus d’éclairage possible en lumière naturelle. Une réservation de service installée en face du mur de plaques en plâtre offre un espace pour les lignes électriques sans perturber son étanchéité à l’air. Elle assure également une parfaite continuité de l’isolation thermique. Les planches de cèdre fines utilisées pour le revêtement extérieur procurent entre autres une meilleure résistance à l’humidité et aux insectes. Le site manque toutefois d’espace privé ouvert au rez-de-chaussée. Un accès a été conçu depuis l’espace salle à manger à un jardin sur le toit pour y pallier.

La toiture terrasse a été aménagée pour servir d'espace de recréation accessible par une escalier extérieur depuis le 1er étage.

La toiture terrasse a été aménagée pour servir d’espace de recréation accessible par une escalier extérieur depuis le 1er étage.

Ce projet passivhaus a été le précurseur de l’application de cette norme dans les zones géographiques à climat subtropical humide comme le Japon. Avec un tel climat, la réduction de demandes de déshumidification et de refroidissement pendant l’été est plus difficile que celle de demandes de chauffage en hiver. D’autres contraintes liées à la présence fréquente de tremblements de terres au Japon impliquent des exigences strictes en matière de construction maison passive. La conception de mur porteur de charge rigide par rapport à un mur ouvert de diffusion s’avère ici primordiale pour éviter la condensation dans les murs extérieurs durant les périodes d’été et d’hiver.

Conception minimaliste au style japonais aussi à l’intérieure

L’intérieur de la maison a une conception minimaliste au style japonais.

Au RDC nous trouvons les espaces de vie privés, la chambre parentale et les chambres de enfants sont organisées de façon à optimiser la surface disponible.

Au RDC nous trouvons les espaces de vie privés, la chambre parentale et les chambres de enfants sont organisées de façon à optimiser la surface disponible.

Au 1er étage nous trouvons les espaces de vie  de la maison, un salon/bureau ouvert sur la cuisine optimisent la surface et une escalier extérieur sert d'accès au toit terrasse.

Au 1er étage nous trouvons les espaces de vie de la maison, un salon/bureau ouvert sur la cuisine optimisent la surface et une escalier extérieure sert d’accès au toit terrasse.

L’approche de conception de cette maison passive a été guidée par le souhait de construire une habitation à deux étages qui offrirait malgré les petites surfaces des conditions adaptées à ses habitants. Un concept nourri par l’expertise de Miwa Mori, propriétaire de Key Architects.

Maison Kamakura

Localisation: Kamakura, Japon

Architecte: Key Architects, Tokyo

Année de réalisation: 2009

Surface habitable: 78 m²

Crédits photos:  Aaron Leitz

Caractéristiques de l’enveloppe du bâtiment:

Valeur U des parois : 0,160 W/m².K

Valeur U de la toiture : 0,095 W/m²K

Valeur U du plancher : 0,101 W/m²K

Uw: 0,71 W/m²K (Ug: 0,64 /g: 51%)

0 comments… add one

Leave a Comment