≡ Menu
Osez la Maison Passive

Bien choisir vos fenêtres pour votre maison passive

 

Flux thermiques dans une  fenêtre passive en triple vitrage. (c) Optiwin

Flux thermiques dans une fenêtre passive en triple vitrage.
(c) Optiwin

Le bon choix des fenêtres dans un bâtiment passif est essentiel pour assurer son bon fonctionnement. Malgré la formation de plus en plus de professionnels pour vous aider dans votre choix, il existe encore une large méconnaissance du sujet qui souvent peut vous coûter cher en termes financier et performance. Dans cet article, vous trouverez quelques conseils pour bien choisir vos menuiseries.

Un élément essentiel multifonction :

Vos fenêtres vont contribuer à un large éventail de fonctions dans votre bâtiment. Elles vont de l’esthétisme aux aspects d’éclairage naturel, d’isolation acoustique, et plus spécifiquement dans le cas de bâtiments passifs, vos fenêtres vont contribuer à la très haute performance thermique de votre bâtiment. Thermiquement parlant, les fenêtres sont des points faibles par rapport aux murs très bien isolés d’un bâtiment passif. Toutefois, elles ont une autre fonction très importante qui est celle de la régulation des apports solaires, indispensables pour le bon fonctionnement du bâtiment.

Uw, Uf, Ug, g, espaceur, pont thermique de pose, etc ; connaissez-vous?

Si votre fournisseur de fenêtres est capable de vous expliquer ce que signifie chacun des termes de manière claire, vous pouvez acheter ses fenêtres ! La performance thermique d’une fenêtre est souvent représentée par la valeur d’Uw. Il s’agit de son coefficient de transmission thermique et il est le résultat de la combinaison de Uf (coefficient de transmission thermique des châssis) et Ug (coefficient de transmission thermique du vitrage). Plus cette valeur est petite, plus la fenêtre est isolante. Par exemple : La valeur Uw pour une fenêtre simple vitrage oscille entre 4 à 5 W/m²K  et pour des fenêtres en double vitrage entre 1 à 2 W/m²K. Pour un bâtiment passif, la valeur Uw recommandée est au maximum 0,8 W/m²K. Cette valeur assure autant la limitation de perte de chaleur que le maintien de la température adéquate sur la surface intérieure de la fenêtre. Techniquement, le but est d’éviter la stratification en gardant un écart inférieur à 3°C avec la température de l’air à l’intérieur du bâtiment. Plus simplement, il s’agit d’assurer le confort thermique du bâtiment.

Le vitrage : la pièce maîtresse de la fenêtre

Pour jouer leur rôle de régulateur des apports solaires, les vitrages dans un bâtiment passif ont besoin de certaines caractéristiques : Dans une maison, le vitrage doit minimiser les pertes de chaleur en laissant toujours passer assez de radiation solaire pour chauffer la maison. Cela est possible en choisissant des vitrages dont le coefficient de transmission thermique Ug du vitrage est inférieur à 0,7 W/m²K et dont le facteur g ou facteur solaire est supérieur à 0,5. Dans un bâtiment tertiaire type bureaux, les possibles problèmes de surchauffe obligent à choisir un vitrage avec un facteur solaire bas (inférieur à 0,3) tout en conservant la valeur Ug inférieur à 0,7 W/m²K. On appelle souvent ce type de vitrage à « contrôle solaire ». Mais qu’est-ce que c’est le facteur solaire g ? C’est la fraction d’énergie solaire qui passe à travers le vitrage. Un vitrage avec un facteur solaire de 0,6 laisse passer 60% de la chaleur du soleil.  

Poser vos fenêtres dans les règles de l’art des bâtiments passifs

Aucun choix ne s’improvise  dans un bâtiment passif ! Vous risquez d’effacer tous les efforts réalisés dans l’achat de vos fenêtres si vous les faites poser avec des méthodes traditionnelles. La pose des fenêtres doit être étudiée dès la conception de votre projet. Il est recommandé de faire le schéma de pose entre la paroi et le châssis et de la faire valider avec votre fournisseur de fenêtres. Ci-dessous quelques recommandations à prendre en compte dès la conception :

  • Il est important que la fenêtre soit alignée dans l’épaisseur de l’isolant extérieur afin d’éviter au maximum les ponts thermiques
  • Il faut prévoir des fenêtres qui acceptent un recouvrement d’isolant dans ses bords entre 5 à 7 cm.
  • Mieux vaut prévoir les joints et bandes d’étanchéité à l’air en les dessinant sur votre schéma.

En phase chantier, l’installation des menuiseries a besoin d’une attention particulière. Les fenêtres en triple vitrage sont souvent très lourdes et il faut que l’entreprise de pose prévoit le matériel nécessaire pour les manipuler. S’il faut prévoir un stockage temporaire, assurez-vous de bien protéger les fenêtres. La vidéo suivante montre une technique de pose de fenêtres passives adaptée qui assure une bonne étanchéité à l’air et un pont thermique très faible.

Notre top 5 pros de la fenêtre passive:

Nous vous recommandons les marques suivantes, elles fabriquent et proposent la pose de fenêtres pour des bâtiments passifs:

4 comments… add one
  • Bonjour,
    Votre article est intéressant mais je pense que vous auriez pu citer également le fabriquant Pierret-System qui propose des menuiseries certifiées passives de très grande qualité.
    Nous les avons fait poser en applique extérieur sur notre maison.
    Vous pouvez les voir sur notre blog :
    http://www.maisonenherbe.com/category/etapes-de-la-construction/menuiseries/

  • Bonjour, très intéressant votre article. Nous en Espagne travaillons très dur et très heureux de diffuser et de produire la construction de maisons Passivhaus. Donc, de notre expérience, nous vous recommandons les fenêtres en bois et bois-aluminium du Ventaclim (http://ventaclim.com) qui développe son travail du Pays Basque.

    • Teirlinck

      Bonjour,

      je suis en train de construire en France (commune 07150) et recherche un fournisseur de fenêtres. seriez-vous intéressé de me remettre prix?
      merci pour votre réponse.

  • Il est évident que des fenêtre performantes sont indispensables pour une maison passive, mais je pense que tous les propriétaires de maisons ou d’appartement datant un peu devraient se renseigner pour changer leurs fenêtres qui constituent souvent des ponts thermiques. Ils pourraient ainsi réduire leur facture de chauffage et bénéficier d’un crédit d’impôt.

Leave a Comment