≡ Menu
Osez la Maison Passive

Vorarlberg : là où le passive règne – Partie 1

 

Vorarlberg

Land du Vorarlberg

 

Si vous avez suivi l’évolution du bâtiment passif ces dernières années, vous avez du déjà entendre parler du land du Vorarlberg. Cette région autrichienne, pionnière du développement durable, est un des fiefs de la construction passive dans le monde. Analysons ensemble dans cet article comment cette région a réussi la transition vers une économie coopérative plus respectueuse de l’environnement.

Solidarité et intelligence collective

Une tradition de collaboration et une entente mutuelle sont des modes de fonctionnement ancrés dans l’histoire du Vorarlberg. Ce land a en effet une identité régionale très forte et cela, combiné à la mise en valeur du « local », est une de clés de l’avance qu’a pris cette région en termes d’organisation et de stratégie vers le futur.

Cette structure d’organisation du Vorarlberg motive ses habitants vers une démocratie participative avec une vraie vision à long terme. C’est justement ce type de gestion qui a permis de mettre en route les différentes stratégies en termes de développement durable, l’intérêt communautaire primant sur les intérêts personnels.

D’un point de vu économique, ce land connaît une croissance continue depuis les années 80s : une économie relativement stable, l’absence de dettes depuis plus de 20 ans, un esprit d’entreprise assez fort qui a fait du Vorarlberg la région autrichienne la plus active en termes d’exportation, sans négliger la croissance de son économie locale.

Une autre caractéristique de cette région est son mode de fonctionnement pragmatique : la classe politique au pouvoir (centre-droite) se force de limiter la bureaucratie et d’être proche des citoyens. Les différentes campagnes pour promouvoir ses actions mettent en avant les hommes politiques comme de véritables hommes d’action sur le terrain et non simplement des administrateurs.

 Une véritable stratégie à long terme

« Le développement durable est un mode de développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. » (Rapport Brundtland, Notre avenir à tous 1987).

De plus en plus sensible au développement durable, le Vorarlberg a créé depuis les années 80s plusieurs institutions qui sont en charge de suivre l’évolution des actions mises en place et qui donnent les stratégies à suivre pour le futur. La dénommée « büro für zukunftsfragen » que l’on peut traduire comme bureau des questions du futur ou bureau des questions sur l’avenir, a pour mission de coordonner les différents acteurs du développement durable du land : bâtiment, énergie, transport, sécurité, santé, famille, responsabilité sociale, etc sont entre autres les thèmes que traite ce bureau. Elle a également une fonction d’éveilleur des consciences pour favoriser la recherche de solutions innovantes en soutenant les personnes prêtes à s’engager dans des initiatives qui trouveront des solutions aux défis sociaux et écologiques actuels.

Institutions Vorarlberg coordonnées par le bureau du futur

Institutions du Vorarlberg coordonnées par le bureau des questions du futur

Une deuxième institution importante sur le plan du développement durable au Vorarlberg est l’institut de l’énergie. Le land a pris très au sérieux les questions de l’énergie faisant de l’avenir de l’énergie du Vorarlberg un sujet central de sa politique. Son parlement a fixé un objectif stratégique d’indépendance énergétique en 2050, le but étant l’arrêt d’importations de toute source énergétique dans tous les domaines de la consommation des ménages à l’industrie.

Le land veut atteindre ces objectifs ambitieux grâce à des stratégies d’économie d’énergie, d’augmentation de l’efficacité énergétique, et de la poursuite du développement d’énergies renouvelables. (Sobriété, Efficacité, Renouvelables, trois mots qui doivent être familiés à certains d’entre vous car ils reflètent une démarche existante déjà en France).

independence-energetique-vorarlberg

Drapeau du programme vers l’indépendance énergétique du Vorarlberg

 L’institut de l’énergie du Vorarlberg à plusieurs fonctions mais une des principales est d’accompagner techniquement les projets publics et privés. Cet accompagnement est continu et d’une qualité technique très élevée. Le standard passif est employé dans la plupart des projets : des exemples comme l’Ecole spécialisée du Pays de Mäder ou le Musée Vorarlberg à Bregenz montrent le niveau technique et organisationnel déjà mis en place pour arriver à réaliser des bâtiments exemplaires.

 L’amélioration énergétique du parc de logements anciens fait partie des actions phares  dans la démarche du Vorarlberg. Ainsi, la consommation moyenne d’énergie de chauffage est passée de 78,7 kWh/m² en 2006 à 69,65 kWh/m² en 2011, soit 11% de réduction. Pour la même période, la part de la consommation de biomasse est passée de 3 à 8% et les émissions de CO² ont été réduites de 10%.

Le programme e5 – les communes éco-énergétiques

Le programme e5 est piloté par l’institut de l’énergie, son objectif est d’aider les communes à mettre en place des mesures en faveur de l’efficacité énergétique, de l’utilisation d’énergies renouvelables et du changement climatique. Un programme est mis en place pour piloter les différentes actions : un groupe de personnes dit « équipe énergie » est chargé de la mise en œuvre et de l’actualisation des différentes actions.

Le programme e5 n’est pas un simple accompagnement technique, l’évaluation des résultats permet aux communes de communiquer efficacement pour mettre en valeur leurs actions ; le savoir-faire est partagé entre les communes participantes, permettant ainsi de relancer les actions qui ont déjà prouvé leur efficacité ailleurs.

Mis en place au Vorarlberg depuis 1998, le programme e5 regroupe aujourd’hui 29 communes, ainsi plus de 50% des habitants du Vorarlberg habitent dans une commune e5.  Les communes de Mäder et Langenegg ont atteint le niveau 5 étoiles du programme et comptent parmi les plus remarquables en terme d’efficacité énergétique en Europe.

Le programme e5 est la déclinaison autrichienne du label European Energy Award.

 

0 comments… add one

Leave a Comment