≡ Menu
Osez la Maison Passive

5 minutes pour comprendre la thermique de votre maison – le été

Masques solaires dans une maison passive
Masques solaires dans une maison passive

La notion de confort dans une maison est fortement liée aux variations de températures extérieures. Ainsi, l’habitation est perçue en tant que lieu d’apport de chaleur durant les mois d’hiver, tandis qu’à l’inverse, nous recherchons de la fraîcheur en été. Comment fonctionne notre maison durant la période estivale, et comme une maison passive s’adapte-t-elle à cette saison. Cet article va vous permettre d’en comprendre les mécanismes.Voici la règle de base dans une maison passive : « En été, on se protège des apports de chaleur et on ventile correctement la maison ».

En effet, en période estivale, la principale cause d’inconfort dans une maison est la quantité importante d’apports solaires reçus pendant la journée. Les sources de chaleur, bénéfiques pourtant en hiver, deviennent sources d’inconfort durant l’été. Les parois en contact avec l’extérieur conduisent la chaleur vers l’intérieur de la maison. De plus, l’air extérieur amené par la ventilation est également plus chaud. Toutes les conditions sont réunies pour que votre maison surchauffe et que vous ressentiez une sensation d’inconfort.

Quels sont alors les atouts d’une maison passive pour assurer votre confort ? :

  •  L’installation de protections ou de masques solaires devant vos fenêtres vous permet d’éviter le surplus d’apports solaires. Il en existe de multiples formes et styles (brise soleil, pergolas, masques verticaux, stores, etc.).
  • La composition des parois de votre maison est aussi très importante. L’isolation ralentit le passage de la chaleur à travers les parois en été, et plus lentement la chaleur traverse l’isolant, plus vous gagnez en temps de confort dans votre maison. On appelle cette caractéristique « déphasage ». Dans une maison passive, le déphasage des parois peut être d’une dizaine d’heures, contrairement aux maisons traditionnelles, où il est souvent limité à 2 ou 3 heures.
  • Contrairement aux autres types de bâtiments, la conception d’une maison passive permet le maintien d’une température intérieure quasi constante. Cet atout repose sur la coexistence d’une isolation efficace, l’installation de masques solaires, mais également sur le concept clé de l’inertie thermique. On peut définir l’inertie thermique comme le stockage de température à l’intérieur de votre maison : stocker du chaud pour le restituer quand il fait froid et garder du froid pour les périodes de chaud. Mais alors comment ? Il y a certains matériaux comme le béton ou la brique, qui ont une capacité thermique importante : ils peuvent stocker de la chaleur et la restituer ensuite. En été, cette caractéristique est utilisée pour assurer un déphasage optimal. Cela signifie avoir des éléments (murs ou planchers) avec une inertie thermique importante capable de maintenir plus long temps une température intérieure confortable.
  • En dernier lieu, la ventilation double-flux de votre maison adapte ses débits pendant la période estivale : une surventilation étant nécessaire durant les périodes les plus chaudes. Les modèles actuels de VMC double-flux assurent cette autorégulation.

En été, une maison passive vous assure donc une qualité de confort qui n’est pas atteignable dans une maison traditionnelle : température et humidité sont maitrisées pour le bien-être des occupants.

Voir aussi:

5 minutes pour comprendre la thermique de votre maison – le hiver

0 comments… add one

Leave a Comment