≡ Menu
Osez la Maison Passive

Bioclimatique ou passive ? Quelle différence?

Maison bioclimatique

Passive ou bioclimatique ? Quelle différence?

Qu’est-ce qu’une maison bioclimatique ? Quelles différences ou similitudes y a-t-il par rapport à une maison passive ?

Commençons par la base :

– Une maison passive a besoin d’une conception bioclimatique pour donner aux habitants une sensation de confort.

– Une maison bioclimatique n’est pas forcément passive, mais sa conception élaborée et adaptée à son environnement a pour but de procurer une sensation de confort à ses habitants.

Une maison bioclimatique constitue donc la base pour atteindre un bâtiment passif.

Mais quels sont les indispensables dans la conception d’une maison bioclimatique?

La conception structurelle d’une maison bioclimatique est basée sur l’équilibre des éléments suivants :

– Une bonne implantation du bâtiment permet d’utiliser le climat et l’environnement à leurs avantages pour capter intelligemment les apports naturels tels que l’éclairage et les apports solaires de chaleur, et gérer également les impacts et interactions de son environnement proche.

– Une bonne orientation des pièces dépend d’abord de leurs destinations respectives ainsi que des apports et contraintes auxquels sera soumis le bâtiment. Bien que l’on ne puisse pas définir de règle unique applicable à tous les projets, on peut caractériser certains points importants pour vous aider à bien choisir l’emplacement des pièces :

  • Séjour et salle à manger : Les principales pièces de vie sont orientées vers le Sud avec de grandes et larges baies vitrées. En effet, les pièces au sud bénéficient d’apports importants en lumière et chaleur, apports qui sont maximal en hiver grâce à la position basse du soleil, et minimal en été, période durant laquelle la hauteur solaire est plus élevée.
  • Bureau, chambres, atelier, cuisine : Pièces placées côté Est, avec quelques ouvertures de taille moyenne. Ces pièces bénéficient des apports du soleil le matin, mais du fait d’un angle faible, l’exposition de ces pièces est limitée en hiver.
  • Chambres, bibliothèque : Les pièces orientées côté Ouest sont exposées à un rayonnement solaire intense en été. Il convient ainsi de réduire les surfaces vitrées et de prévoir des protections solaires adaptées pour éviter le risque de surchauffe.
  • Garage, salle de bains, entrée, garde à manger : Ces pièces orientées côté Nord bénéficient d’un rayonnement solaire très faible le matin et en fin journée.

– Un confort des habitants en créant un climat de bien-être dans les pièces de la maison :

  • en assurant des conforts thermique et hygrométrique qui dépendent de plusieurs facteurs comme la température ambiante de l’air, celle des parois, de l’humidité relative de l’air. Il est important aussi de remarquer que la notion de confort thermique est différente pour chaque personne.
  • en assurant une bonne qualité d’air. A l’intérieur de la maison, la notion de qualité d’air est très importante pour assurer un bon confort respiratoire, réduire les pollutions externes à la source et assurer une ventilation adéquate.
  • en assurant un confort visuel, en évitant de créer des endroits sombres, ou à l’inverse, des endroits à fort contraste capables de générer de l’éblouissement. La conception bioclimatique doit permettre de voir nettement et sans fatigue dans une ambiance visuellement agréable.
  • en assurant un confort acoustique. Une bonne isolation phonique des cloisons entre les pièces ainsi que l’isolation des planchers sont quelques-uns des points à traiter lors de la conception.

En synthèse, concevoir une maison avec les notions du blioclimatisme vous aidera à atteindre plus facilement le standard passif tout en traitant les aspects de confort de votre futur habitat.

0 comments… add one

Leave a Comment